Revendicatioune fir de Welt-Äerd-Dag 2024

Am Kader vum Welt-Äerd-Dag, haut, den 22. Abrëll, hu mir zesumme mat villen aneren Organisatiounen déi folgend Revendicatiounen op Franséisch  ënnerschriwwen.

REVENDICATIONS MARCHE POUR LA TERRE 22.4.2024

Le collectif d’organisations issus de la société civile ici rassemblées demande au gouvernement Luxembourgeois :

1. de s’engager de manière conséquente pour une transition ambitieuse et juste pour le Luxembourg

  1. Une préservation de la biodiversité et des ressources en eau
    • Renforcer la préservation de la biodiversité, en renforçant la législation destinée à préserver les espèces et les écosystèmes et en augmentant les soutiens financiers pour préserver cette biodiversité au Luxembourg
    • Gérer l’eau potable avec précaution, en planifiant et en développant une gestion des ressources hydrique adaptée aux nouvelles tendances climatiques
    • Protéger, renaturer et restaurer les milieux aquatiques naturels et les espaces verts
    • Créer des corridors écologiques
    • Renforcer la protection juridique de la nature
  2. Une alimentation saine et respectueuse de la planète à la portée de tou.tes
    • Soutenir une agriculture respectueuse de l’environnement à hauteur des services écosystémiques fournis
    • Mettre en œuvre resp. réadapter le PAN-Bio 2025 en collaboration avec les acteurs du secteur bio en vue d’une feuille de route tournée vers l’avenir
    • Promouvoir un élevage strictement lié au sol et la diversification agricole
    • Réorienter la consommation vers des produits locaux et à faible empreinte écologique
    • Défendre les semences paysannes dans le cadre de la réforme de la législation européenne sur la commercialisation des semences
  3. Des modes de consommation durables axés sur la réparation, le réemploi et le partage
    • Favoriser les modes de consommation axés sur la réparation, le réemploi et le partage
    • S’engager pour une mise en œuvre ambitieuse du « Ofall- a Ressourcepak »
    • améliorer les filières de recyclage
  4. Une réduction des besoins énergétiques et un développement des énergies renouvelables et locales
    • Sortir rapidement des énergies fossiles
    • Inscrire la sobriété énergétique en tant que priorité absolue
    • Développer les énergies renouvelables, locales et décentralisées
    • Continuer de manière conséquente la sortie du nucléaire et couper tout investissement à ces technologies dangereuses pour l’être humain et la planète
    • Garantir un système de tarification du CO2 socialement responsable
  5. Un habitat densifié, durable et abordable
    • Promouvoir un aménagement des territoires participatif et juste qui vise une zéro artificialisation des sols
    • Favoriser la construction écologique, circulaire et démontable
    • Favoriser le chauffage et les rénovations écologiques et lutter contre la précarité énergétique
  6. Une mobilité active, collective, électrique et partagée
    • Développer la mobilité active et les transports en commun
    • Passer à un parc de voitures légères, électriques, partagées et peu nombreuses

2. de renforcer les responsabilités du Luxembourg au-delà de ses frontières

  1. Un financement climatique juste et une contribution équitable aux pertes et préjudices
    • Faire du financement climatique une question de justice climatique
    • Impliquer les populations locales dans le financement climatique et respecter leurs droits
  2. Des relations commerciales équitables et respectueuses de l’environnement et du principe de souveraineté alimentaire
    • Promouvoir le commerce équitable, en particulier dans les achats publics
    • Dire non aux traités de libre-échange avec les pays du Sud global, comme le traité Mercosur
    • S’engager pour une mise en œuvre juste de la nouvelle loi européenne sur la déforestation
  3. Dans le cadre de la transposition de la directive européenne sur le devoir de vigilance des entreprises en matière de durabilité dans la législation nationale, adopter une législation efficace et solide, pleinement alignée sur les normes internationales, en particulier au niveau de l’inclusion de l’ensemble du secteur financier.
  4. Un secteur financier responsable
    • S’engager pour un secteur financier respectueux du climat et des droits humains
    • Mettre fin au greenwashing et au « socialwashing » dans le secteur financier
    • Garantir la participation de la société civile
  5. Une aide de coopération ambitieuse, juste et climato-compatible
    • Favoriser une aide publique au développement cohérente, transparente, climato-compatible et désintéressée
    • Mener une coopération attentive aux droits et au savoir-faire des peuples indigènes
    • Faire de la transition énergétique juste une priorité de la politique de coopération
  6. Une reconnaissance des réfugiés climatiques

3. d’amplifier une transition sociétale au service du bien commun

  1. Des politiques ambitieuses en faveur des écosystèmes fondées sur la protection, la résilience et la restauration de ces systèmes
  2. Une transition socialement juste sur le plan national et international
    • Inclure les groupes de personnes vulnérables au niveau local et régional lors des décisions liées à l’adaptation au changement climatique
    • Prendre des mesures qui protègent les personnes les plus vulnérables au changement climatique.
    • S’assurer que les alertes se fassent en plusieurs langues
    • Interdire la construction de logements et infrastructures dans les zones inondables
    • Réduire les îlots de chaleur en ville, notamment autour d’infrastructures telles que les écoles et les hôpitaux
  3. Une évolution du paradigme économique au profit du bien commun
  4. Une gouvernance participative, inclusive et transformatrice
    • Construire les conditions de l’engagement et de la participation des citoyen.ne.s dans le changement de leur mode de vie et de leur consommation au niveau local (conscientiser aux défis et possibilités d’action, soutenir l’initiative citoyenne pour des modes de consommation et de vie plus responsables et durables)
    • Instaurer le dialogue et la co-construction entre les citoyen.ne.s et les autorités publiques sur les questions climatiques et écologiques.
    • Mettre en place des instances d’évaluation et de suivi de la mise en œuvre des politiques climatiques au niveau local et national, mêlant expert.e.s et citoyen.ne.s.
  5. Une approche axée sur le genre dans les politiques climatiques
  6. Une intégration de la protection du climat et du développement durable dans les programmes éducatifs, scolaires et de formation continue, en coopération avec les organisations de la société civile.

Podiumsdiskussioun vum 28. September

Panel discussion at MicroAtelier, 28.09.2023, photo by Maria Endner

Am Kader vun den nationale Walen hate mir den 28. September eng Podiumsdiskussioun zum Thema Bekämpfung vu Liewensmëttelverloschter a -verschwendung mam Moderator Patrick Azevedo an de folgende Gäscht:

  • Expertinnen
    • Dr. Rachel Reckinger, uni.lu
    • Estelle Flammang, on.perfekt
    • Svenja Zelder, IBLA
  • Vertrieder*inne vun de folgende Parteien
    • Jeff Boonen, CSV
    • Chantal Gary, déi gréng
    • Eric Weirich, déi Lénk
    • Luc Emeringer, DP
    • Olivier Bichel, LSAP
    • Josiane Engel, Piraten

Well jiddereen sech eens war, dass méi muss gemaach ginn, hoffe mir op eng Gesetzesinitiativ an der nächster Legislaturperiod!

Villmools Merci fir d’Participatioun vun eise Gäscht, den Interessi vun de Leit am Publikum, d’Co-Organisatioun mat eise Partner MICROTARIANS S.à. r.l.-SIS an natur&ëmwelt a.s.b.l. an déi finanziell Ënnerstëtzung vun der Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte!

All You Can Eat @ Lëtzebuerg City Museum

Wall with a screen with a video about Foodsharing Luxembourg, a framed flyer, a t-shirt with the text Foodsharing Luxembourg, a banner with the text foodsharing.lu, a sign reading Free Saved Food, a big black bin and two other flyers
Eck vu Foodsharing Luxembourg an der Ausstellung All You Can Eat am Lëtzebuerg City Museum

Mir si geéiert Deel vun der temporärer Ausstellung All You Can Eat am Lëtzebuerg City Museum ze sinn. D’Ausstellung ka vun haut, dem 6. Oktober, u bis zum 14. Juli 2024 besicht ginn. Méi Detailer iwwert d’Ausstellung an d’Veranstaltungen, déi dës begleeden, kann een op der Websäit vum Musée fannen.

Enn vum Distribution Days Projet

Mir hunn net esou gutt Noriichten. Foodsharing Luxembourg huet den 31. Januar 2023 déi schwéier Entscheedung geholl d’Distribution Days ze stoppen.

Den Distribution Days Projet hat intern Problemer a gouf no den EU-Legislatiounen als “Betrib” agestuuft. Dëst hätt geheescht all d’Regulatioune ronderëm d’Liewensmëttel ze erfëllen, wat schwiereg fir ee Veräin aus Fräiwëllege gewiescht wier.

D’Distribution Days hu vill Mënsche gleewe gedoen, dass Foodsharing Luxembourg eng karitativ Organisatioun wier. Eisen Haaptfokus läit awer um Ëmweltaspekt vu Liewensmëttelverloscht a -verschwendung, a mir wëllen net a Konkurrenz mat den etabléierte karitativen Organisatioune mat hirer professionell Offer trieden. Mir verstinn, dass mir esou wouer geholl goufe wärend der aktueller schwiereger Zäit, mä dat war ni eist Zil. Eist laangfristeg Zil ass et, dass et Gesetzer géint Liewensmëttelverloscht a -verschwendung ginn, esou dass d’Quantitéite vun de Liewensmëttel, déi ewechgehäit ginn, dramatesch erofginn.

Desweideren waren d’Distribution Days och net méi op enger Linn mat hirem Zil fir grouss Quantitéiten ze verdeelen. Den Haaptgrond war, dass munch Betriber hier Quantitéiten dramatesch reduzéiert hunn, esou dass dës Liewensmëttel elo einfach tëschent Foodsaver*inne verdeelt kënne ginn. Mir als Veräin si frou iwwert dës Reduzéierung vun der Liewensmëttelverschwendung!

Mir erkennen de grousse Bäitrag vun den Distribution Days un. Et gouf vill Energie, Leidenschaft an Zäit an si gestach. Mir soen allen, déi op den Distribution Days gehollef oder deelgeholl hunn, Merci fir hire Bäitrag fir eiser Visioun fir, dass “all iessbar Liewensmëttel zu Lëtzebuerg giess ginn”, méi nozekommen!

Eise Foodsaving Projet wäert d’Liewensmëttel, déi fir d’Distribution Days bestëmmt waren, weiderhin ofhuelen a verdeelen. Wann s du bäi eis als Foodsaver*in matmaache wëlls, mellt dech un. Äis nächst Informatiounsversammlunge ginn an den nächste Wochen ugekënnegt a sinn oppe fir jiddereen, deen interesséiert ass fir aktiv a Foodsharing Luxembourg ze ginn.

Verlängert!

No eisem éischten Opruff krut eisen Aarbechtsgrupp “Politesch Aarbecht” bei Foodsharing Luxembourg interessanten Input. Nieft der Situatioun a Kantinnen an Butteker, kruten mir z.B. gesot, datt Subsiden fir d’Ausséien vu Gromperen ausbezuelt géifen ginn, des awer aus Rentabilitéitsgrënn oft net erausgeholl ginn an sou sënnlos ëmginn. Well des Abléck a verschidde Beräicher wierklech hëllefräich fir eis Aarbecht fir eng Verbesserung vun der nationaler Gesetzgebung iwwer Liewensmëttelverloscht an -offall ass, verlängeren mir eisen Opruff nach emol. 

Mellt iech dofir nach emol bis den 6. November bei eis op moien@foodsharing.lu – Wou gesitt dir Problemer am System? Sinn iech Mëssstänn bekannt, déi zu Gaspillage féieren? 

All Entréeë ginn anonym veraarbecht.

Den Aarbechtsgrupp “Politesch Aarbecht” wëllt är Hëllef!

Mir brauchen dech!

Den Aarbechtsgrupp “Politesch Aarbecht” vu Foodsharing Luxembourg schafft den Ament u Fuerderunge fir eng Verbesserung vun der nationaler Gesetzgebung iwwer Liewensmëttelverloscht an -offall. Eisen Ausgangspunkt soll eng Analys vum Problem sinn.

Dofir wëlle mir är Hëllef! Wou gesitt dir Problemer am System? Sinn iech Mëssstänn bekannt, déi zu Liewensmëttelverloscht oder -offall féieren? An ärem Alldag, op der Aarbecht oder doheem, gesitt dir Musteren oder Widderspréch, déi zu Gaspillage féieren?

Schreift eis bis de 15. Oktober op moien@foodsharing.lu

All Entréeë ginn anonym veraarbecht.